Le Conseil du Léman a fêté ses 30 ans

Le 29 juin dernier, le Conseil du Léman, présidé par Virginie Duby-Muller, a célébré ses 30 ans au Château de Ripaille à Thonon-les-Bains. Un moment fort qui a réuni l’ensemble des acteurs de la coopération transfrontalière du bassin lémanique. Lors de la cérémonie, le Conseil du Léman a présenté une rétrospective des projets marquants menés de 1987 à aujourd’hui ; l’occasion de mettre à l’honneur les femmes et les hommes - porteurs de projets et acteurs de terrain -, qui ont permis au fil de ces 30 ans de renforcer l’identité du bassin lémanique, et le rapprochement des populations.

 

Cet événement a rassemblé plus de 100 personnes issues du milieu institutionnel et politique, les représentants de la diplomatie suisse et française, mais aussi les acteurs du territoire et partenaires du Conseil du Léman. 

A cette occasion a été diffusé un film rétrospectif sur l'activité du Conseil du Léman depuis 30 ans que vous pouvez découvrir en cliquant ici .

 

Depuis 2016, la présidence du Conseil du Léman est assurée par le Département de la Haute-Savoie, représenté par Virginie Duby-Muller, conseillère départementale de la Haute-Savoie et Députée. Lors de la cérémonie, elle a rappelé sa volonté de mettre au rang de ses priorités « les actions en faveur de la jeunesse et de la culture, convaincue qu’en associant les jeunes à des projets collaboratifs et transfrontaliers, les populations de demain s’approprieront davantage ce territoire, ses enjeux, ses besoins, et contribueront ainsi à son développement harmonieux ».

--> Un territoire en action depuis 30 ans

Au travers de ses 4 commissions, le Conseil du Léman œuvre depuis 30 ans pour le développement d’actions concrètes aux côtés de différents partenaires et porteurs de projets dans les domaines de :

- L’économie, le tourisme, la population frontalière,

- La mobilité lémanique,

- L’environnement lémanique,

- La jeunesse lémanique et la culture.

 Découvrez le fonctionnement du Conseil du Léman et ses champs d'action en cliquant ici.

Au fil des années, le Conseil du Léman a fédéré les acteurs du territoire comme les chambres de commerces, d’agriculture et des métiers au sein d’Unions lémaniques qui mènent depuis plus de 20 ans des projets de développement sur le territoire, telles que :

- la valorisation de filières d’excellence et le rapprochement d’acteurs économiques suisses et français,

- la promotion des énergies renouvelables en agriculture,

- la promotion de l'approvisionnement en circuits courts, le recensement des points de vente et l’analyse des modes de commercialisation,

- l’édition de plaquettes : « travailler en pays voisin » ou « être pluriactif de part et d’autre de la frontière »,

- l’organisation de séminaires professionnels sur des thèmes variés comme « la bi-localisation des entreprises »,

- le soutien aux échanges d’apprentis de part et d’autre de la frontière.

 

Par ailleurs, le Conseil du Léman a récemment associé de nouveaux partenaires aux travaux de ses commissions : la Région Auvergne - Rhône-Alpes, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Chablais, et Chablais région.

--> La jeunesse, l’ADN du Conseil du Léman

Les actions à destination de la jeunesse constituent véritablement l’ADN du Conseil du Léman depuis sa création, avec l’organisation chaque année de tournois sportifs franco-suisses de foot, de rugby, et de cyclisme, mais aussi la mise en œuvre de chorales lémaniques ou encore l’organisation de projets éducatifs comme cette année le LémaniQuiz, associant 5 classes de part et d’autre de la frontière autour d’un projet commun.

L’objectif : renforcer les liens, dès le plus jeune âge, entre les populations suisses et françaises.

En 30 ans ce sont plusieurs dizaines de milliers d’enfants qui ont participé à un projet de ce type, et donc autant de familles, enseignants et clubs touchés.

--> Des prises de position fortes pour défendre le territoire

Le Conseil du Léman a su au fil du temps se positionner sur des projets de lois, ou évolutions d’accords franco-suisses, qui impactaient le territoire lémanique et ses habitants, comme le projet de loi swissness ou encore la votation du 9.02.2014 dite « contre l’immigration de masse ».

L’avenir du Conseil du Léman réside aussi dans ses prises de positions dont l’objectif est de garantir les intérêts du bassin lémanique.