newsletter - juillet 2020

Ces derniers mois ont modifié nos habitudes de travail, de loisirs, de mobilité. Si depuis le 15 juin nous avons pu célébrer la réouverture des frontières, il n'en demeure pas moins que les prochains temps seront difficiles. Dans ce contexte, la collaboration transfrontalière a un rôle à jouer pour répondre aux multiples défis de relance.

En ce début d'été, les membres du Conseil du Léman soulignent plusieurs enjeux à venir.

Actualités - Bureau exécutif du 25 juin

Le Conseil du Léman a souhaité valider ses orientations d'actions autour de l’économie, de la mobilité, de l’environnement, de la jeunesse et de la culture. En réponse aux besoins actuels, il s'agit de fédérer les acteurs de terrain autour de problématiques communes, pertinentes à l'échelle lémanique.

Les commissions thématiques reprendront à l'automne sur la base des réflexions techniques des groupes de travail réunis au premier semestre 2020 qui ont identifié des pistes de collaboration à impulser ces prochains mois. A suivre!

Maintenir le dialogue transfrontalier pour préparer l'avenir de notre région lémanique dans un contexte de crise et d'incertitude profonde. Quels enjeux?

 

 

 >> Pascal Broulis, Conseiller d'Etat du Canton de Vaud, Président du Conseil du Léman

 

La crise actuelle est inédite en tout point. La coopération transfrontalière et la solidarité entre les institutions doivent être affirmées et portées par les instances en place. En ce sens, le Conseil du Léman est un espace de rencontre entre acteurs français et suisses permettant de mobiliser les forces régionales pour réfléchir, ensemble et de manière concertée, à des solutions communes aux défis de demain.

L’intensité des flux économiques et démographiques du bassin lémanique nous invite à analyser, étudier et anticiper les leviers de développement. La période du post-Covid nécessite d’être documentée au plus près des besoins de nos territoires : emploi, chômage, formes de travail, santé publique mais aussi changement climatique.

Le risque de repli sur soi dans ces moments de crises doit être gardé à l’esprit. Les projets de demain devront aussi participer au renforcement du vivre-ensemble et de l’identité commune au sein d’un espace de vie partagé, au-delà des frontières nationales.

 

 

Le programme Interreg France-Suisse 2021-2027 est actuellement en cours d’écriture. Axé sur la transition écologique, il permettra de financer des projets transfrontaliers innovants. Quel rôle pour le Conseil du Léman?

 

 >> Virginie Duby-Muller, Députée de Haute-Savoie et conseillère départementale

 

Le Conseil du Léman est une institution stratégique qui a toujours joué un rôle important dans l’émergence des projets INTERREG France-Suisse. En témoignent les nombreux projets culturels initiés, la démarche Covoiturage Léman et plus récemment en faveur de la promotion du tourisme lémanique. Le programme INTERREG France-Suisse 2021-2027 est actuellement en cours d’écriture et devrait être validé d’ici la fin de l’année par la Commission européenne.

Il sera orienté sur une trajectoire de transition écologique tout en veillant à soutenir une économie plus innovante, des mobilités durables et à favoriser l’élaboration de stratégies territoriales intégrées. Il est également prévu un soutien à la culture et au tourisme, en lien avec le plan de relance européen décidé suite à la crise sanitaire que nous traversons tous.

L’ensemble de ces éléments offre des perspectives réjouissantes pour le développement conjoint du Bassin lémanique dans des thématiques qui lui sont chères. Cette nouvelle programmation doit donc permettre de continuer à affirmer le rôle du Conseil du Léman en tant que véritable relais du programme sur son territoire, en terme d’animation et de mise en réseau des porteurs de projets lémaniques, afin d’impulser des projets toujours plus innovants.

 

 

Les enjeux actuels de mobilité à l'échelle d'un bassin de vie interconnecté sont multiples. Comment le travail de cartographie du Conseil du Léman permet-il une vision d'ensemble et une mise en perspective?

 

 >> Jacques Melly, Conseiller d’Etat du Canton du Valais

 

Le Conseil du Léman œuvre pour la construction d’une identité lémanique forte. Ses nombreux projets sont une illustration concrète de l’esprit de collaboration et d’amitié qui règne d’une rive à l’autre du Léman. Ils contribuent à renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté lémanique dont l’identité ne cesse de s’affirmer, au gré notamment d’une mobilité accrue.

La nécessité de développer une vision cohérente de la mobilité, par-delà la frontière, s’est imposée de longue date. La mobilité au sein du bassin lémanique passe par une vision coordonnée des grands projets structurants. Le Conseil du Léman propose depuis 2008 un Schéma de Cohérence Lémanique des Transports. Cette démarche ambitionne de dresser un état des lieux de la mobilité dans l’espace lémanique, d’aider la mise en cohérence des moyens de transport et de favoriser l’émergence de projets audacieux. Une mise à jour du Schéma a été publiée fin 2019. Elle fait état des avancées en matière de transports collectifs, de projets routiers, de projets ferroviaires, de réseaux cyclables et de parcs-relais.

L’amélioration de la mobilité à l’échelle lémanique est un travail de longue haleine. Le Conseil du Léman favorise la concertation entre autorités suisses et françaises. Il permet de croiser les regards, d’échanger les expériences et apporte une perspective plus large à des projets locaux de mobilité. Les travaux de la commission Mobilité, comme l’ensemble des travaux du Conseil du Léman, s’inscrivent dans cette volonté partagée de construire ensemble une véritable région lémanique, lieu de vie, d’échanges et de partage.

 

 

Alors que le tourisme est l'un des secteurs les plus touchés par la crise actuelle, le Conseil du Léman s'engage pour imaginer de futurs leviers de développement pour nos territoires. Explications

 

 >> Véronique Baude, Vice-présidente du Département de l'Ain

 

Avec le projet « Objectif Découverte Léman », le Conseil du Léman porte l’ambition d’accompagner au mieux les acteurs du tourisme, touchés de plein fouet par la crise actuelle, en animant une démarche touristique à l’échelle lémanique.

En décembre 2019, le Conseil du Léman a décidé, sous l’impulsion de sa nouvelle présidence vaudoise, de conduire un projet touristique, répondant ainsi à la volonté partagée de ses membres de concourir à la valorisation des nombreux atouts qui participent à l’attractivité de la zone lémanique.

Alors que l’épisode de Covid-19 a fragilisé durablement le secteur du tourisme, maillon particulièrement essentiel de l’économie de nos territoires, cet engagement est plus que jamais d’actualité. Destinée à impulser une mise en réseau des acteurs touristiques (têtes de réseaux institutionnels actifs) de ce bassin de vie transfrontalier et à faciliter une promotion commune, cette démarche doit également contribuer à faire circuler les touristes et les habitants du territoire, tout en  renforçant l’identité lémanique.

Cette opération, programmée jusqu’à fin 2021, fait l’objet d’une demande de fonds européens FEDER et fédéraux au titre du programme INTERREG France-Suisse. Déclinée en deux phases opérationnelles, elle participe à la dynamique de relance déployée de part et d’autre de la frontière en soutien au secteur du tourisme. Une étude, conduite par les Départements de l’Ain et de la Haute-Savoie, va être lancée durant l’été 2020, afin d’identifier les besoins et les opportunités de collaboration à l’échelle lémanique et de proposer des solutions en vue de la mise en réseau et du partage de l’information entre les acteurs touristiques.

Cette démarche doit permettre, dans un second temps, sous le portage des cantons suisses, de dégager des actions concrètes, pérennes et porteuses de synergies constructives. L’objectif est de développer, à partir des outils existants de part et d’autre, une passerelle permettant une interconnexion des données et des connaissances entre les acteurs touristiques. Cet outil transfrontalier contribuera ainsi à assurer une meilleure accessibilité des offres existantes sur l’ensemble du bassin lémanique.

En ce début de période estivale, nos destinations touristiques sont confrontées à un défi de taille pour rebondir après le Covid. Faisons le pari que nos échanges transfrontaliers permettent, à terme, d’imaginer de futurs leviers de développement pour nos territoires.

 

 

Diverses démarches ont été menées à l'échelle lémanique dans le domaine de l'environnement: quels enseignements et quelles orientations ?

 

 

 >> Antonio Hodgers, Président du Conseil d’Etat genevois

 

Si le Conseil du Léman s'est doté d'un label "Un territoire en action", c'est pour marquer son rôle d'organisme transfrontalier doté d'un budget entièrement dédié à la réalisation de projets d'intérêt lémanique franco-suisse en faveur des milieux économiques, des acteurs culturels et touristiques, de la jeunesse, de la mobilité et de l'environnement.

L'environnement au Conseil du Léman se concrétise par la mise en réseau des partenaires lémaniques de la filière bois et leur engagement de promouvoir l'utilisation du bois régional dans la construction. En lien avec l'agriculture, cette volonté d'encourager la consommation locale se décline également dans des fiches-conseils pour le développement de circuits de proximité et la valorisation de l'agriculture urbaine. Conjuguant environnement, mobilité douce et tourisme, le Conseil du Léman a publié une cartographie et créé un balisage spécifique autour du lac pour boucler "Le Tour du Léman à vélo".

Dans le contexte de Covid-19, où la nature a momentanément repris ses droits, le Conseil du Léman va lancer, en 2021, une nouvelle action, qui s'inscrira résolument dans une démarche de préservation de notre environnement tout en fédérant les attentes des partenaires.

 

 

 

AGENDA

 

 

 

  • Jeunesse et Culture : Commission début octobre (TBC), Échange et orientations autour d'un nouveau dispositif de coopération transfrontalière
  •  Economie: Union Lémanique des Chambres de Commerce - 8 octobre, Journée de rencontre autour de l’industrie machine-outils sur le site de l'entreprise Bobst.
  •  Mobilité: Commission le 23 octobre, Bilan et perspectives de la Commission Mobilité
  • Environnement: Commission le 05 novembre, Échange et validation d'un nouveau dispositif de coopération transfrontalière
  • Environnement: Journée de la Filière Bois le 06 novembre, Echanges entre professionnels
  • Economie: Commission le 05 novembre, Point de situation post Covid en lien avec les milieux économiques et touristiques

 

Assemblee plénière le 03 décembre à Renens, à l'Ecole cantonal d'art de Lausanne:
Matinée de rencontres et d'échanges autour des enjeux de développement de l'espace lémanique

 

 

 

 

En savoir plus: 

La législation européenne en matière de protection des données – en particulier le Règlement général sur la protection des données – de même que les bonnes manières, requièrent que les abonnées et abonnés reçoivent les lettres d'information sur une base volontaire. La newsletter du Conseil du Léman est transmise à l'ensemble des contacts du Conseil du Léman compris dans son annuaire de partenaires. Pour vous inscrire/désinscire