Une tradition de coopération autour du Léman

  • Ain
  • Haute-Savoie
  • Valais
  • Genève
  • Lac Léman
  • Vaud

Cliquez sur chaque entité pour accéder à un bref portrait des départements et des cantons

Le Conseil du Léman rassemble depuis 1987 les cantons de Genève, de Vaud et du Valais ainsi que les Départements de l’Ain et de la Haute-Savoie, avec un objectif de concertation transfrontalière à l’échelle de l’espace lémanique. Il soutient et finance des projets de coopération dans les domaines de l’économie, de la mobilité, de l’environnement et de la culture qui contribuent à valoriser la région en tant que pôle d’attractivité reconnu offrant une excellente qualité de vie. Les Etats français et suisse ont un statut d’observateur, tout comme la Région Rhône-Alpes (depuis 2010).

>> Convention de coopération

>>Les présidents depuis 1987

 

Sous présidence vaudoise pour 2020-2021, des objectifs-cadre ont été définis par les entités membres pour valoriser les atouts d’une région attractive et construire une identité lémanique :

  • Animer un espace de rencontre et de dialogue entre partenaires français et suisses ;
  • Etre un pôle de réflexion et de diffusion d’idées pour les acteurs économiques/institutionnels, en complémentarité avec des actions menées aux niveaux infrarégionaux;
  • Soutenir financièrement des projets d’intérêt lémanique ;
  • Renforcer une identité lémanique commune / sentiment d’appartenance.

Panorama des différentes actions menées...

Célébrations des 30 ans du Conseil du Léman - 2017, Château Ripaille, Thonon-Les-Bains

Lors de la cérémonie, le Conseil du Léman a présenté une rétrospective des projets marquants menés de 1987 à aujourd’hui ; l’occasion de mettre à l’honneur les femmes et les hommes - porteurs de projets et acteurs de terrain -, qui ont permis au fil de ces 30 ans de renforcer l’identité du bassin lémanique, et le rapprochement des populations.Un moment fort qui a réuni l’ensemble des acteurs de la coopération transfrontalière du bassin lémanique. Cet événement a rassemblé plus de 100 personnes issues du milieu institutionnel et politique, les représentants de la diplomatie suisse et française, mais aussi les acteurs du territoire et partenaires du Conseil du Léman. 

Au fil des années, le Conseil du Léman a fédéré les acteurs du territoire comme les chambres de commerces, d’agriculture et des métiers au sein d’Unions lémaniques qui mènent depuis plus de 20 ans des projets de développement sur le territoire, telles que la valorisation de filières d’excellence et le rapprochement d’acteurs économiques suisses et français, la promotion des énergies renouvelables en agriculture, la promotion de l'approvisionnement en circuits courts, le recensement des points de vente et l’analyse des modes de commercialisation, l’édition de plaquettes : « travailler en pays voisin » ou « être pluriactif de part et d’autre de la frontière », l’organisation de séminaires professionnels sur des thèmes variés comme « la bi-localisation des entreprises », le soutien aux échanges d’apprentis de part et d’autre de la frontière.

Les photos de la célébration du 29 juin 2017

La jeunesse, l’ADN du Conseil du Léman: Les actions à destination de la jeunesse constituent véritablement l’ADN du Conseil du Léman depuis sa création, avec l’organisation chaque année de tournois sportifs franco-suisses de foot, de rugby, et de cyclisme, mais aussi la mise en œuvre de chorales lémaniques ou encore l’organisation de projets éducatifs comme le LémaniQuiz, associant 5 classes de part et d’autre de la frontière autour d’un projet commun. L’objectif : renforcer les liens, dès le plus jeune âge, entre les populations suisses et françaises. En 30 ans ce sont plusieurs dizaines de milliers d’enfants qui ont participé à un projet de ce type, et donc autant de familles, enseignants et clubs touchés.

Des prises de position fortes pour défendre le territoire: Le Conseil du Léman a su au fil du temps se positionner sur des projets de lois, ou évolutions d’accords franco-suisses, qui impactaient le territoire lémanique et ses habitants, comme le projet de loi swissness ou encore la votation du 9.02.2014 dite « contre l’immigration de masse ». L’avenir du Conseil du Léman réside aussi dans ses prises de positions dont l’objectif est de garantir les intérêts du bassin lémanique.

Ain

Ce département français compte plus de 515 000 habitants sur 5 762 km². Il est le lien naturel du bassin lémanique avec les régions de la Bourgogne, de la Franche-Comté et du sud de la France. Il est au centre des liaisons ferroviaires et routières entre Genève, Lyon et Paris.

La position stratégique du département et l’existence de plate-formes logistiques performantes au sein du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA), séduisent petites et grandes entreprises et sont pour elles un avantage concurrentiel indéniable.

Son économie est bien développée, avec des pôles d’excellences dont ceux de Bourg-en-Bresse (génie industriel alimentaire) et d’Oyonnax (Plasturgie).

Son tourisme se développe notamment en direction du tourisme vert et culturel.

 

(photo © Patrick Forestier)

En savoir plus : 

Genève

Genève est située entre Alpes et Jura, à l'extrémité sud-ouest de la Suisse et du lac Léman. Le Rhône et l'Arve sont les deux principaux cours d'eau qui la traversent.

 

La population du canton dépasse la barre des 476'000 habitants. En Suisse, le Canton de Genève compte le plus grand nombre d'étrangers parmi sa population : environ 40% représentant près de 180 nationalités. Son territoire est exigu : 282 km2. Sa frontière est longue de 107,5 kilomètres dont 103 avec les départements français de l'Ain et de la Haute-Savoie et, seulement 4,5 kilomètres avec la Confédération. La continuité avec la Suisse est assurée par une bande de territoire reliant Genève au Canton de Vaud par le bord du lac Léman.

La position de Genève à la pointe des cités internationales remonte à des siècles, mais a gagné en importance quand elle a été choisie pour être le siège de la Société des Nations en 1919. En 1946, les Nations Unies y ont installé leur siège européen. Aujourd'hui, Genève accueille le siège de 28 organisations intergouvernementales, plus de 200 Etats étrangers (missions ou représentations permanentes) et près de 300 organisations à caractère international et non gouvernemental.

Haute-savoie

Du petit village de montagne aux quatre agglomérations principales (Annecy, Thonon-les-Bains, Annemasse, Bonneville) la Haute-Savoie compte plus de 760 000 habitants et enregistre une constante augmentation démographique.

La Haute-Savoie a su depuis longtemps développer des pôles d’excellence avec son économie florissante. Le département est une terre d’entrepreneurs et s’affirme comme leader à l’exportation : 40% des salariés travaillent pour l’export. C’est aussi un vivier pour les activités industrielles innovantes à forte valeur ajoutée comme le décolletage.

Et enfin, la Haute-Savoie a exploité, à travers une activité touristique qui en a fait le premier département touristique de France, son environnement naturel exceptionnel avec le massif du Mont-Blanc et ses lacs magnifiques.

En savoir plus : 

Lac Léman

Administration

Pays : France, Suisse

Cantons, département : Vaud, Genève, Valais, Haute-Savoie

Géographie

Type : Lac naturel

Origine : Tectonique et glaciaire

Superficie : 581,3 km2

Longueur : 73 km

Largeur : 14 km

Altitude : 372 m

Profondeur : 310 m

Moyenne : 154,4 m

Volume : 89 km3

Hydrographie

Bassin versant : 7 395 km2

Alimentation : Aubonne, Dranse, Eau Froide, Morge, Morges, Rhône, Serine, Venoge, Versoix, Veveyse

Émissaire(s) : Rhône

Durée de rétention : environ 12 ans

Îles

Île(s) principale(s) : île de Peilz, Château de Chillon, île de Salagnon, île de la Harpe, île Rousseau, Île de Choisi

Valais

Les sommets les plus majestueux et les plus élevés des Alpes dominent ce canton suisse au climat très agréable.

Le Valais, troisième canton suisse par sa superficie, compte près de 300'000 habitants. Depuis 1996, son économie a connu une croissance supérieure à la moyenne.

Cette évolution s’explique par le bon positionnement international de l’industrie chimique et métallurgique valaisanne, la productivité élevée de l’industrie et des équipements et l’amélioration de la compétitivité du tourisme valaisan.

Lien routier et ferroviaire entre les vallée alpines, voisin de la France et de l’Italie, le Valais possède une économie diversifiée et une politique fiscale favorable aux investisseurs. Son tourisme alpin est largement reconnu avec ses nombreuses stations de montagne de renommée mondiale, telles que Zermatt, Saas Fee, Verbier, Crans-Montana.

En savoir plus : 

Vaud

4ème canton suisse par sa superficie, 3è en termes de population, le Canton de Vaud connaît depuis quelques année une forte croissance démographique du pays.

Il accueille aujourd’hui des entreprises florissantes et des hautes écoles de renommée internationale qui contribuent à son rayonnement.

Le canton possède des frontières communes avec la France, les cantons de Genève, de Neuchâtel, de Fribourg, de Berne et du Valais. Le Canton de Vaud a une position de carrefour, situé au centre de la Suisse romande et au cœur de l’Europe. Cette situation influence naturellement sa politique extérieure orientée vers deux axes, le Bassin lémanique et l’Arc jurassien, et par conséquent ouverte sur l’Europe.